Notre histoire

Le Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR) a débuté ses activités en avril 2000. Le CRIR est financé et reconnu par le Fonds de recherche du Québec – Santé et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture.

Un centre multi-CISSS/CIUSSS et multi-universitaire

L’organisation du CRIR est multi-CISSS/CIUSSS (centre intégré de santé et de services sociaux et centre intégré universitaire de santé et de services sociaux) et multi-universitaire. Ensuite, sa planification scientifique est interdisciplinaire. Il propose une planification scientifique interdisciplinaire et une réalisation de recherches transdisciplinaires et intersectorielles à travers les domaines biomédicaux et psychosociaux. Il couvre tous les âges et toutes les déficiences physiques (motrice, auditive, visuelle, et du langage et de la communication). Depuis juillet 2015, le CRIR est le centre de recherche de l’Institut universitaire sur la réadaptation en déficience physique de Montréal (IURDPM) et de ses partenaires.

Le CRIR est opéré par le Pôle universitaire en réadaptation (PUR) qui est une association de quatre CISSS/CIUSSS. Parmi les installations regroupées dans les différents CISSS/CIUSSS, quatre offrent des services en déficience motrice :

L’Institut Nazareth et Louis-Braille du CISSS de la Montérégie-Centre dessert quant à lui la clientèle ayant une déficience visuelle et l’Institut Raymond-Dewar celle présentant une déficience auditive. Toutes les installations, à l’exception de l’Institut Nazareth et Louis-Braille, offrent également des services dans le domaine de la parole et du langage.

Le CRIR compte également deux CISSS partenaires: le CISSS des Laurentides et le CISSS de Lanaudière qui intègrent, désormais le Centre de réadaptation en déficience physique Le Bouclier. Ces deux CISSS desservent les quatre types de clientèle avec une déficience physique (motrice, auditive, visuelle, et de la parole et du langage) et des personnes de tous âges.