Laboratoire de recherche sur le cerveau et neuroimagerie (BRAIN)

Description

Le vieillissement de la population a un profond impact sur la société, notamment sur le fardeau des systèmes de santé et le bien-être des individus. Le vieillissement est un facteur déterminant dans le risque de subir un accident vasculaire cérébral (AVC), ce qui indique qu’un nombre croissant d’individus en souffriront à l’avenir. La régénération du tissu nerveux chez l’humain est limitée; le maintien/regain des fonctions motrices lors du vieillissement semble découler de la réorganisation des réseaux du cerveau qui sont engagés dans ces fonctions. Il est donc important de développer et d’utiliser des mesures permettant de mieux quantifier la réorganisation de ces réseaux et d’évaluer son lien avec les performances d’un individu.

Plusieurs stratégies en réadaptation, dont la stimulation corticale, sont utilisées pour promouvoir les changements plastiques du cerveau afin de maximiser le maintien/regain des fonctions motrices. Pourtant, à ce jour, le mécanisme précis de ces interventions sur le cerveau n’est pas entièrement élucidé. Cette connaissance est importance afin de mieux guider leur utilisation en milieu clinique et de légitimer leurs coûts par nos dirigeantes et dirigeants politiques.

De récentes avancées dans le domaine de la neuroimagerie permettent de quantifier de façon précise les changements subtils qui s’opèrent dans les réseaux du cerveau lors du vieillissement, lors d’un AVC ou à la suite d’interventions visant les changements plastiques. À l’aide de ces mesures, je propose une approche multimodale pour quantifier la réorganisation des réseaux du cerveau et pour évaluer le rôle de cette réorganisation dans les performances motrices, en mettant un accent particulier sur le réseau moteur. Ultimement, mes recherches visent à développer des traitements individualisés basés sur les données de neuroimagerie et à sélectionner les sous-populations les plus aptes à bénéficier d’une intervention particulière qui permettra de diminuer les impacts du vieillissement ou d’un AVC sur leurs fonctions motrices.

Mots-clés

Vieillissement, AVC, neuroréadaptation, contrôle moteur, neuroimagerie, neurophysiologie, biomarqueurs

Axe et thème de recherche

AXE 1 – Fonctions et activité sensorielles, motrices et cognitives
THÈME 1 – Mécanismes fonctionnels

Équipe de recherche

Marie-Hélène Boudrias, pht, Ph.D.
Fabien dal Maso, Ph.D.

Coordonnées/contact

Laboratoire BRAIN
CRIR–Hôpital juif de réadaptation
CISSS de Laval
3205, place Alton-Goldbloom
Laval QC H7V 1R2